Clinique Villa Blanche

Indication du Lipofilling par le visage

La prise en charge d’un visage doit associer trois objectifs :

  • Un effet bonne mine (Santé)
  • Une valorisation esthétique de chaque visage (Beauté)
  • Un respect de la spécificité de chaque visage (personnalité)

Le Respect de ces trois objectifs est la seule voie pour obtenir un résultat naturel.

Indication du Lipofilling par le visage

L’Effet Bonne Mine

Pendant longtemps, la chirurgie esthétique du visage n’a fait référence qu’à des normes en négligeant le plus souvent les volumes.

Ainsi, le terme « lifté » est devenu péjoratif, on lui reproche alors son manque de naturel, ses résultats stéréotypés sans pour autant corriger l’aspect fatigué du visage.

L’application du lipofilling dans la correction du vieillissement du visage a été une véritable révélation et a constitué dans notre pratique un bouleversement de notre stratégie opératoire.

Ainsi, le lipofilling occupe la place centrale, il est toujours précédé d’injections de botox.

Indication du Lipofilling pour le visage

Le lifting, quant à lui, complète si nécessaire le geste opératoire, il peut se révéler même inutile pour les visages très émaciés à condition que le cou ne soit pas touché.

En cas de ptose du visage et d’atteinte du cou (excès cutané), le lipofilling permet quand même de réduire l’importance du geste opératoire.

De toute façon c’est au lipofilling que reviendra l’effet bonne mine car lui seul peut corriger l’impression de visage fatigué qui est toujours en relation avec la perte de volume sous la paupière inférieure.

Le Concept de beauté du visage

Cette démarche demande une approche globale qui ne peut se limiter au seul respect de critères morphologiques standardisés.

En effet, ceux-ci sont forcément arbitraires, la notion de beauté étant plurielle et subjective.

Elle ne peut en tout cas se réduire à une approche purement mathématique avec des canons préétablis. La notion même de beauté pouvant être réalisée en dehors de ceux-ci, la meilleure preuve étant le visage de la Joconde.

Indication du Lipofilling pour le visage

En effet, celui-ci, bien qu’en dehors de tout canon de beauté classique, dégage néanmoins une impression de sérénité qui nous semble indissociable de l’impression de beauté.

Celui-ci donne un sentiment de plénitude et de repos, il est très agréable à regarder et pourtant il ne correspond pas aux critères classiques de beauté.

Preuve en est que la correction des volumes est très importante à considérer, pour obtenir la plénitude de chaque visage, d’où l’intérêt du lipofilling.

En effet, le mot « plénitude » renvoie au mot « plein ».

Le Respect de la spécificité et de la personnalité

Ce qui différencie un visage par rapport à un autre c’est justement tous ces petits riens qui font la spécificité de chacun.

Ainsi, une asymétrie ne doit pas forcément être corrigée, on doit le plus souvent l’atténuer mais pas la supprimer parce qu’elle participe à la personnalité du visage.

En effet, si on reconstitue un visage à partir d’une de ses moitiés (hémi face) on obtient un résultat qui ne satisfait personne.

Au final, le respect de ces trois critères est indispensable pour obtenir le plus naturel des résultats.

Le lipofilling occupe ici une place centrale. Sa réalisation est d’ailleurs pour nous de pratique très courante et habituelle, elle se fait sous anesthésie locale avec une hospitalisation de quelques heures. Les suites sont tout à fait simples.

En pratique

Techniquement, le lipofilling du visage ne nécessite qu’un seul point d’injection par côté.

Avant toute intervention, il est important d’apprécier le visage sous l’angle statique et dynamique.

En effet, une grande partie du vieillissement, de l’apparition des rides et de la modification des volumes sont liées à l’activité musculaire faciale.

C’est pour réduire cette activité qu’on utilise la toxine botulique (botox).

Dans le cadre du lipofilling, le botox va avoir pour effet de préparer la zone réceptrice à l’implantation de la graisse. En effet, les mouvements musculaires nuisent à la prise de greffe.

Indication du Lipofilling pour le visage

Le botox doit donc être réalisé plusieurs jours avant l’injection de graisse.

Dans notre pratique, nous le faisons une semaine avant.

Le visage est certes l’indication principale dans notre expérience, mais dans le détail certaines zones sont plus stratégiques que d’autres.

Le front

Le botox règne en maître sur ce territoire. La seule indication reste le comblement du sillon inter-sourcilier (ride du Lion) à condition d’avoir réalisé au préalable (une semaine avant) une injection de botox.

Le regard

  • Le sourcil

Le traitement esthétique relève dans ce cas là du botox notamment la queue du sourcil

La partie externe peut être regalbée par lipofilling

C’est dans cette indication qu’il y a eu les plus grands bouleversements.

En effet, le lipofilling, a marginalisé l’intervention chirurgicale (blépharoplastie inférieure).

Dans notre pratique, cette intervention n’est quasiment plus réalisée.

Effectivement, quelque soit l’indication (cernes, poches, excès cutanées…), le lipofilling y répond bien mieux qu’une blépharoplastie puisqu’il n’y a pas d’incision, pas de décollement ; et des suites simples et de bien meilleurs résultats.

  • Les Cernes

La lipostructure est pour nous la technique exclusive de leur traitement, en effet c’est la seule capable de corriger de façon efficace, naturelle, sans risque et définitive ce problème qu’aucune autre technique ne peut corriger aussi bien, aussi naturellement, et aussi simplement.

  • Les « Poches palpébrales »

Le lipofilling permet de traiter de façon élégante et atraumatique ce problème, son indication peut paraître paradoxale car il est classique de retirer chirurgicalement les hernies graisseuses, alors que, depuis plus de 25 ans, nous faisons l’inverse. Une fois les cernes comblées, la poche est intégrée dans le volume global du tiers moyen du visage.

L’excès cutané palpébral inférieur

Sa correction relève du lipofilling par un double effet : correction des volumes et régénération.

  • La partie moyenne du visage ou zone médio faciale

Cette séparation est artificielle car elle est intimement liée avec le regard.

Néanmoins on peut définir dans cette zone un volume en relation avec l’effet bonne mine qu’il s’agit de restaurer par lipofilling.

Cette localisation est délimitée en haut par les paupières inférieures et en bas par les sillons naso-géniens (pli du bas de la narine à la commissure des lèvres).

On distingue dans cette région, la zone des pommettes ou zone zygomatique avec son prolongement externe. Sa correction est stratégique car elle rentre systématiquement en jeu dans l’appréciation de la beauté d’un visage.

Dans le cas des visages émaciés elle participe de façon déterminante voir exclusive à l’effet lifting. Il s’agit, dans notre pratique, du « lipolifting ».

(Lien avec Lipolifting – Lifting)

le bas du visage

Dans cette localisation, les indications sont plus limitées, sauf pour les sillons nasogéniens.

On distingue :

  • Les sillons nasogéniens :  excellente indication de lipofilling
  • Les rides péri labiales : elles sont traitées par des techniques superficielles plutôt que par le lipofilling (peeling, laser, dermabrasion)
  • Contour des Lèvres :  l’injection d’acide hyaluronique est simple et efficace mais le lipofilling est définitif
  • Volume :  L’Acide Hyaluronique a notre préférence car la prise de greffe après lipofilling est modérée
  • Sillons labio mentonniers : le lipofilling est souvent associé à une aspiration des bajoues voir à un lifting médio facial
  • Volume mentonnier : C’est une bonne indication de lipofilling

le cou 

Dans notre pratique il n’y a pas d’indication de lipofilling, cette zone sera plutôt traitée par lifting cervical en cas d’excès cutané et/ou par liposuccion sous mentonnière en cas d’excès graisseux.

Quant aux cordes cervicales on les traite par injection de botox, de même pour le décolleté.

Les suite

A l’origine, le lipofilling était destiné à la seule correction des volumes ; aujourd’hui, de nouvelles indications émergent, dont la régénération.

Cette approche a permis d’alléger le procédé et et de pouvoir réaliser un rajeunissement le plus souvent en ambulatoire, sous anesthésie locale pure, avec des techniques micro-invasives et des résultats très naturels : c’est le « lipolifting ».

Les suites sont d’ailleurs le plus souvent très simples, sans ecchymoses, sans douleur, avec juste un gonflement passager lié à la surcorrection obligatoire de graisse.

Au fil des années, des résultats surprenants et inattendus se sont manifestés sur tous les tissus concernés. Notamment sur la peau avec un effet de relissage, de restructuration, une meilleure trophicité, au total une véritable régénération au sens propre du terme.

Tous ces effets sont en relation avec la présence de cellules-souches très nombreuses dans le tissu adipeux ainsi que de nombreux facteurs de croissance et de différenciation cellulaire