Clinique Villa Blanche

Chirurgie esthétique de l’intime chez la femme

Réduction des petites lèvres : nymphoplastie

La réduction des petites lèvres se nomme aussi nymphoplastie.

Elle se définie par une taille excessive des petites lèvresnotamment par rapport à celle des grandes lèvres.

Le volume excessif de ces dernières peut engendrer une gêne esthétiquemais également des difficultés dans la vie de tous les jours notamment pour s’habiller, faire du sport, ou dans la vie intime.

La chirurgie de réduction est une technique de chirurgie plastique qui est très courante. La nymphoplastie permettra une réduction de la taille des petites lèvres et la correction d’une possible asymétrie.

L’objectif est d’obtenir un résultat harmonieux.

Le patient devra effectuer au minimum deux rendez-vous de consultation obligatoires et effectuer des examens préopératoires : bilan sanguin etc…

L’intervention se pratique en ambulatoire avec une anesthésie locale avec ou sans sédation.

Les suites sont simples, elles sont en général peu douloureuses avec la prise d’antalgiques. Dans les jours qui suivent, il est conseillé d’adopter un habillement ample et de favoriser une toilette intime récurrente.

Il faut attendre 1 mois avant la reprise d’une activité sexuelle et du sport. Un arrêt de travail n’est le plus souvent pas nécessaire.

Augmentation des grandes lèvres

Chez la femme, il s’agit essentiellement de regalber les grandes lèvres. Le lipofilling permet une augmentation raisonnable du volume.

C’est une technique simple, efficace, sans cicatrice qui se réalise sous anesthésie locale en ambulatoire. Elle permet d’améliorer de façon spectaculaire le galbe et la trophicité.

Comparé aux autres techniques de correction de volume (Acide Hyaluronique), le lipofilling est plus sûr, durable et définitif.

Le patient devra effectuer au minimum deux rendez-vous de consultation obligatoires et effectuer des examens préopératoires : bilan sanguin etc…

L’intervention se pratique en ambulatoire avec une anesthésie locale avec ou sans sédation.

Les suites sont simples, la reprise d’une activité intime est possible après quinze jours.

Dans ces localisations, les ecchymoses et l’œdème sont fréquents, par contre la douleur est très modérée et les résultats sont visibles à deux mois.

Reconstruction de l’hymen : hymenoplastie

Cette intervention consiste à reconstruire artificiellement l’hymen. C’est une chirurgie simple, et définitive.

L’hymen est une fine membrane qui se trouve à l’entrée du vagin, il est visible en écartant les petites lèvres.

Plusieurs cas particuliers :

  • L’imperforation hyménéale nécessitant une incision pour permettre l’écoulement des règles.
  • L’hymen scléreux (épais et résistant) qui gêne les relations sexuelles.
  • L’hymen complaisant (élastique) qui se dilate sans saigner et sans se déchirer.
  • L’hymen absent.

La rupture de l’hymen (défloration) ne signifie pas forcément pénétration mais peut avoir subit une déchirure après un traumatisme (grand écart, chute…).

Le patient devra effectuer au minimum deux rendez-vous de consultation obligatoires et effectuer des examens préopératoires : bilan sanguin etc…

L’hyménoplastie se déroule souvent sous anesthésie générale ou avec une anesthésie locale associée à une sédation et dure environ une heure.

Les suites opératoires sont simples : douleurs légères et un repos pendant 24 heures.

Cette intervention ne laisse aucune trace visible et la cicatrisation sera totale au bout d’un mois ou deux.

Liposuccion et Lifting du Pubis

La partie au dessus des lèvres externes et du clitoris est appelée le pubis.

Cette partie peut être large et bombée et peut parfois se deviner à travers des vêtements, elle peut donc causer une gêne esthétique ou encore psychologique.

Le traitement le plus fréquent est une liposuccion, ce qui implique aucune cicatrice visible.

Si l’excès cutané est très important on peut proposer de réaliser un lifting. La cicatrice s’estompera au fil du temps et permettra de réduire la proéminence du pubis.

Le patient devra effectuer au minimum deux rendez-vous de consultation obligatoires et effectuer des examens préopératoires : bilan sanguin etc…

L’intervention de liposuccion est pratiquée en ambulatoire sous anesthésie locale avec ou sans sédation. La liposuccion est un geste simple qui ne laisse pas de cicatrice.

Lors de la plastie du pubis, l’incision se fait juste au-dessus du pubis. L’intervention consiste à supprimer la peau et la graisse en excès et cela découvre le pubis et le rend plus visible.

Cette intervention est pratiquée sous anesthésie générale ou bien en locale avec sédation et nécessite le plus souvent une nuit d’hospitalisation.

Les suites de liposuccion sont assez simples mais la plastie du pubis un peu plus douloureuses, des antalgiques sont prescrits.

On peut constater certaines fois un petit hématome, une ecchymose ou un saignement.