Clinique Esthétique Villa Blanche

Indication du lipofilling dans le reste du corps

La Lipostructure des mains

Dans cette indication, le lipofilling, est la techique d’exception.

En effet, c’est la seule capable de corriger les volumes (correction de la « squelettisation » de la face dorsale) et de régénérer le revêtement cutané. Elle permet ainsi de réaliser un véritable rajeunissement naturel de la face sociale des mains avec notamment une amélioration spectaculaire du revêtement cutané avec une peau plus épaisse, trophique et « résistante ».

Elle se substitue ainsi à toutes les techniques de rajeunissement superficiel (lift, peeling, laser) et aux corrections volumétriques par acide hyaluronique qui ne nous semblent pas être une bonne indication.

Les suites sont tout à fait simples. Une reprise de l’activité est possible dès le lendemain. Le gonflement disparaît en une quinzaine de jours. Le résultat s’apprécie au bout de deux mois pour le volume et de six mois à un an pour la régénération.

Le lipofilling des fesses

Le lipofilling permet de créer ou d’optimiser une belle cambrure, de corriger des fesses trop plates, d’augmenter leur volume et leur maintien.

Associée à une correction d’une culotte de cheval, des hanches et de la face interne des cuisses, elle permet de redéfinir complètement la silhouette dans une zone féminine par excellence.

C’est la meilleure technique pour la correction du volume des fesses mais elle nécessite de grandes quantités de graisse disponible et le plus souvent la réalisation de plusieurs séances.

Les suites sont tout à fait simples, la reprise de l’activité est quasi immédiate, le résultat s’apprécie à deux mois.

Lipofilling des fesses
Lipofilling des fesses

La lipostructure de l’intime

Chez l’homme, elle permet une augmentation raisonnable du volume; plusieurs séances sont souvent alors nécessaires. La longueur est modérément augmentée ( 2 cm en moyenne).

Chez la femme, il s’agit essentiellement de regalber les grandes lèvres. C’est une technique simple, efficace, sans cicatrice qui se réalise sous anesthésie locale en ambulatoire. Elle permet d’améliorer de façon spectaculaire le galbe et la trophicité. Comparé aux autres techniques de correction de volume (Acide Hyaluronique), le lipofilling est plus sûr, durable et définitif.

Les suites sont simples, la reprise d’une activité intime est possible après une semaine.

Dans ces localisations, les ecchymoses et l’œdème sont fréquents, par contre la douleur est très modérée et les résultats sont visibles à deux mois.

Autres zones

En pratique, toutes les zones du corps sont accessibles au lipofilling (cheville, mollets, cicatrices, correction des séquelles de liposuccion etc…). Tout est affaire de cas particuliers.

Vergetures

Les vergetures peuvent bénéficier du lipofilling à condition d’intervenir tôt à la phase inflammatoire de constitution et de développement (vergetures rosées à violacées). L’effet anti-inflammatoire du lipofilling permet de les améliorer.

De façon générale, les suites du Lipofilling sont simples et quasi indolentes sur les zones d’injection, par contre c’est au niveau du prélèvement qu’on note le plus d’ecchymoses et de douleurs.

Ceci est fonction bien sûr du volume prélevé et du nombre de zones de prélèvement.

Le Lipofilling reste une technique très ouverte. De nouvelles indications vont ainsi se préciser, essentiellement axées sur la régénération en esthétique ou en chirurgie réparatrice