Clinique Villa Blanche

Les Liftings

Il permet de corriger l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage et du cou.

L’objectif est de corriger les effets du vieillissement et de rendre au visage une apparence de jeunesse avec un résultat naturel.

Il existe trois différents liftings :

  • Le Micro Lift (ou Pinces Lift)
  • Le Mini Lift ( ou Lift Jugal)
  • Le Lifting Cervico-facial (Visage et cou)

Le lift frontal et le lift temporal ont laissé la place au botox.

lifting du visage chirurgie esthétique Nice Cannes

Principes et Indications du lifting

Le vieillissement du visage et du cou est physiologique, il dépend de plusieurs facteurs dont en premier lieu : l’âge, la génétique, les facteurs environnementaux (hygiène de vie, tabac, soleil, activité physique…).

Deux éléments anatomiques participent de façon très active à ce vieillissement :

  • Les muscles pauciers : (ce sont les muscles qui permettent la mimique et les expressions)

Au niveau du visage ils sont directement responsables des rides du front, de la glabelle (ride du lion), de la pate d’oie, du tour de la bouche (plissé soleil et plis d’amertume), de l’aspect granuleux de la peau du menton. Au niveau du cou ils sont responsables des fanons et des plis horizontaux. C’est le principal facteur du vieillissement du décolleté.

Ainsi, les conseils que l’on peut trouver dans la presse féminine sur la gymnastique faciale sont tout à fait inappropriés et ont un effet contraire : ils accélèrent le vieillissement.

  • La graisse faciale :

Elle joue un rôle majeur et prépondérant dans le vieillissement du visage. A l’extrême son involution conduit à une squelettisation du visage, à un moindre degré elle contribue directement à l’effet marqué et fatigué.

Elle est entre autre responsable, par sa diminution, des cernes, du creux des fosses temporales et de l’affaissement voir de la disparition des pommettes.

A contrario, par son accumulation dans le bas du visage et de la région sous mentale, elle participe, avec l’affaissement cutané, à la création de bajoues et du double menton.

Il faut bien sur ne pas oublier la peau, qui, elle, est impactée directement par les différents facteurs évoqués plus haut, elle doit être le plus souvent traitée directement par des méthodes physiques : lifting cutané, peeling, laser, ultrasons…

La régénération par l’utilisation de sa propre graisse prend de plus en plus de place et participe à des corrections spectaculaires de l’aspect de la peau : amélioration du teint, du grain de peau, de la texture, et de la trophicité.

Ainsi, on comprend aisément que toute tentative de rajeunissement facial sans tenir compte de la graisse serait tout à fait vaine.

Le traitement du rajeunissement est donc un traitement mosaïque faisant le plus souvent intervenir :

  • Un lifting

  • Un lipofilling (injection de sa propre graisse)

Il existe un équilibre entre ces deux techniques qui suivant les cas et les indications peut donner plus de place à l’un ou à l’autre.

A l’extrême, dans les visages très creux, le lifting peut complètement laisser la place au seul lipofilling : c’est pour nous alors un « lipolifting ». Il donnera dans ce cas là le meilleur des résultats qu’aucun lifting, même le plus invasif, ne pourra obtenir.

Les gestes associés concernent :

Déroulement et Suites du lifting 

 Suivant l’importance du geste et son indication on peut réaliser trois types d’interventions :

  • Le micro lifting ou Pince lifting

C’est le premier des liftings, il se réalise toujours en anesthésie locale en ambulatoire. Il consiste, par une petite incision pré-auriculaire de 3 cms, à libérer une zone sous cutanée limitée en avant de l’oreille, à réaliser un lambeau fibro-musculaire (SMAS) qui va être ascensionné et fixé plus haut sur ce même feuillet. On constate un effet direct plus ou moins important sur l’ovale. Cette intervention peut se faire de façon très précoce car elle est très peu invasive, dès qu’existe un affaissement de l’ovale (dès 35 ans).

Il est très souvent associé à une correction des cernes par lipofilling

Les suites sont très simples, il n’y a aucune rupture socio-professionnelle, il n’y a pas de contre-indications par rapport au soleil, la reprise du sport peut se faire après quelques jours, il n’y a pas de pansements, pas d’ecchymoses, pas d’œdèmes, la cicatrisation est obtenue au bout d’une semaine, les fils se résorbent seuls. Le résultat est immédiat et très stable dans le temps.

Le plus souvent les suites sont indolores, avec juste un effet de traction passager, il peut y avoir de légers troubles de la sensibilité devant l’oreille qui cèdent en quelques semaines. Les cicatrices sont très limitées et très discrètes, quasi-invisibles dans a majorité des cas. Ce geste, fait précocement, réalise une véritable prévention puisqu’il freine l’évolution naturelle.

  • Le Mini lifting ou Lifting jugal

C’est le stade au dessus avec une incision qui fait le tour de l’oreille. Sa réalisation se fait toujours, elle aussi, sous anesthésie locale en ambulatoire à la Clinique Villa Blanche. Le décollement est un peu plus important, ainsi que le lambeau fibro-musculaire avec une action plus importante sur l’ovale et à moindre degré sur le cou. Sur ces deux zones l’action peut être optimisée par une liposuccion en cas de bajoues et / ou de double menton.

Les suites sont tout à fait simples, de la même nature que pour le micro-lifting avec une sensation de traction un peu plus importante et une cicatrisation autour de l’oreille, qui, bien que discrète, sera visible pendant quelques semaines.

Une visite de contrôle au bout d’une semaine permet d’enlever les points.

Le résultat est immédiatement visible et il faut attendre cependant deux mois pour qu’il soit définitif après le relâchement cutané.

  • Le Lifting Cervico-facial

C’est le plus complet des lliftings, il est indiqué en cas d’affaissement plus important au niveau du visage et du cou avec un excès cutané nécessitant un relissage.

L’anesthésie peut être locale avec ou non sédation, l’hospitalisation est le plus souvent d’une journée.

L’incision est celle du minilift prolongée derrière l’oreille dans les cheveux, celle-ci permet de réaliser un décollement plus large de la face et du cou pour permettre de corriger l‘excès de peau.

Compte tenu de l’association quasi-systématique avec un lipofilling, les suites sont très simples.

En effet, celui –ci permet d’éviter un décollement trop invasif, source d’œdèmes, de souffrance cutanée et de risques plus importants (ecchymoses, hématomes …).

Au total, l’association quasi-systématique de lipofilling au lifting quel qu’il soit permet un geste, moins invasif, plus naturel, et dont les suites sont beaucoup plus simples avec une diminution très significative des risques de complications.

Les résultats sont visibles immédiatement mais il faut attendre au minimum deux mois pour apprécier le résultat final, en effet, après la disparition des œdèmes il peut y avoir un relâchement cutané passé ce délai.

Une première consultation au bout d’une semaine à 10 jours pour contrôle et ablation des points, puis une consultation à deux mois et à six mois.